Cogito – Victor Dixen

Auteur: Victor Dixen

Editeur: Collection R

Date de publication: 2019

Nombre de pages: 544 pages

Genre: Science-Fiction

Note: 10/10

Résumé:

Un don du ciel…

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.

…ou un pacte avec le diable ?

Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour  » améliorer  » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?

Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.

L’ultime frontière sera notre cerveau.

Avis:

Victor Dixen est devenu en quelques années un auteur incontournable de la littérature Young Adult. 

Après le succès de ses sagas Animale, le cas Jack Spark et Phobos, Victor Dixen nous emmène dans un nouveau roman de science-fiction.

Cogito est un roman impressionnant. D’abord, l’objet-livre est magnifique. La collaboration entre Collection R et Victor Dixen nous avait déjà présenté l’alliance entre les graphismes et le texte. Cogito réitère l’expérience beaucoup plus brillamment.

En effet, il y a des plans, des cartes, des bulles pour les messages, des pages noircies,…

A chaque début de partie, il y a des labyrinthes qui nous dévoile des indices sur la suite du roman.

La couverture est également très travaillée, reproduisant des circuits imprimés.

Ce livre est, certes, beau, mais l’histoire qu’il renferme est incroyable.

L’auteur nous plonge dans un roman futuriste mais très réaliste. Il imagine le monde tel qu’il pourrait être en continuant son évolution vers l’utilisation d’intelligences artificielles.

Victor Dixen ne cherche jamais à faire peur, il ne juge pas non plus. Comme dans Phobos, il dépeint une possible réalité, montre les aspects positifs et les risques qui pourraient se produire.

C’est aux lecteurs de se faire son propre avis, l’auteur nous donne des pistes de réflexions.

Cogito est un livre qui s’appuie énormément sur la philosophie. Lorsque tout est régi par des intelligences artificielles, le cerveau de l’homme continue à réfléchir, à se poser des questions. 

Victor Dixen reprend les paroles d’anciens scientifiques ou philosophes (Rousseau, Descartes,…) et explique le plus simplement possible les idées de ces penseurs. Et, surtout, il contextualise ces grands courants de pensée.

Le fait d’apporter des connaissances concrètes à une histoire imaginée donne d’autant plus de cachet au livre. Cela développe d’autant plus l’histoire et approfondit des sujets qui ont déjà été traité de façon plus superficielle.

Je ne suis pas particulièrement passionnée par cette thématique des robots, androids et autre intelligence artificielle, pourtant, j’ai été charmé par Cogito. 

L’auteur traite ce sujet avec tellement de justesse qu’on ne peut être qu’intéressé par l’oeuvre.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, j’ai aimé les cas de conscience des personnages. Ils doivent tous évolué dans un univers qu’ils ne contrôlent pas, ils se posent des questions sur leur avenir, sur leurs envies. 

Ce sont des sujets éternellement actuels. Les problématiques que connaissent tous les adolescents et jeunes adultes. Faire coïncider ses rêves et la réalité, vivre au sein d’une société que l’on ne comprend pas toujours, devoir agir au sein d’un monde que l’on ne contrôle pas, savoir jusqu’où nous somme prêts à aller pour construire notre avenir?

Les personnages sont attachants, j’ai adoré Faune qui est très bien construit, fort et faible à la fois. Il montre la difficulté qu’ont certaines personnes à s’intégrer au sein d’une société étrangère. Il doit se construire en abandonnant ses origines.

Roxane est une jeune fille irritante qui évolue, se transforme. Elle devient forte et comprend l’intérêt d’avoir des proches sur qui compter.

Il y a plusieurs sous intrigues qui se développent autour des personnages, on connaît leur passé, leurs problèmes, leurs histoires d’amour ou de famille. Tout se construit doucement et l’on découvre les personnages au fur et à mesure. 

Cela donne un aspect d’autant plus réaliste, dans un livre comme dans la vie, on apprend à se connaître et à connaître les autres avec le temps.

Je vous conseille ce roman qui a été un coup de cœur pour moi. Il vaut le coup qu’on se penche dessus et que l’on réfléchisse à notre qualité d’humain.

Citations:

“Je me laisse pénétrer par l’instant, rien que l’instant, ces flammes éphémères qui brûlent devant moi et qui mourront à la fin de la nuit, comme le rêve de la conquête humaine de l’espace a brûlé d’une flamme vive, avant de s’éteindre à jamais.”                  

“Des hommes libres ! Répète-t-il en poussant un rire sans joie. Quelle plaisanterie ! Nous sommes asservis, nous aussi. Peut-être pas par nos machines, nos gadgets et nos robots. Mais par nos croyances, nos tabous et nos règles absurdes.“                           

“Pourtant, on gagne toujours une meilleure vision de l’avenir, à se retourner sur le passé.” 

“La créativité : voilà ce qui distinguera toujours le créateur de sa créature. “   

Thème: 10/10  Style: 10/10 Plaisir: 10/10

Note: 10/10

2 commentaires Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s