La malédiction – Ange Beuque

Auteur: Ange Beuque

Éditeur: Readiktion

Date de publication: 2019

Nombre de pages: 56 épisodes, environ 168 pages (histoire à choix multiples)

Genre: Aventure

Note: 9/10

 

Résumé:

Vous êtes condamné à mourir à l’instant où vous débutez l’histoire, et vous ne savez ni pourquoi, ni comment. Les pièges sont multiples et les ennemis manigancent pour vous rayer de la table des matières. Attention, dans cet univers, rien n’est vrai et tout devient possible. Mais vous n’avez pas écrit votre dernier mot. C’est vous qui allez mener la danse, jusqu’à la dernière virgule. Sortirez-vous indemne de cette course contre la montre renversante ?

Livres Anciens, Livre, Vieux, La Bibliothèque

Avis:

Je remercie l’auteur de m’avoir proposé ce livre très original.

La Malédiction est un roman interactif. À chaque fin d’épisode (chapitre) nous devons choisir quelle direction prendra le livre. Nous avons le choix entre 2 ou 3 suites à chaque fin de chapitre, nous pouvons ainsi relire le livre plusieurs fois en ayant une aventure différente à chaque fois.

Personnellement, je n’ai pas essayé toutes les possibilités qu’offre l’histoire. Je pense que je le referais de temps en temps pour choisir de nouvelles fins. 

L’autre particularité de ce livre est qu’il se trouve sur une application mobile. Il faut donc télécharger (gratuitement) Readiktion, sur cette application, il y a de nombreux livres interactifs dont la malédiction. 

Généralement, les premiers chapitres sont gratuits, il faut ensuite payer quelques euros (2-3€) pour avoir accès à la suite.

L’application est très simple d’utilisation et la lecture est facile. Le point négatif est que l’on est obligé de lire sur téléphone et je dois avouer que ce n’est pas toujours agréable. 

Pour en revenir au livre, nous suivons un héros de fiction qui doit vaincre une étrange malédiction, celle-ci tue les protagonistes au cours des histoires. 

Notre héros peut voyager d’œuvre en œuvre grâce à son statut d’Errant et va essayer de vaincre la Malédiction.

Fantaisie, Grotte, Mystique, Rock, Pierre

L’histoire est très originale, nous sommes plongés au cœur de différentes œuvres, notre personnage passe des contes au roman de SF en passant par le polar ou le livre d’horreur. 

Grâce à ce cheminement, nous rencontrons les clichés de la littérature que l’auteur a brillamment relevés. Ange Beuque met en avant les incohérences de certains auteurs, les choix curieux des écrivains et les stéréotypes des romans. 

L’auteur joue avec les détails des romans, met en avant les personnages secondaires, se moque des choix “trop simples”. C’est une caricature rafraîchissante du livre d’aventures. 

Le livre croule sous les références, il y en a pour tous les goûts! J’ai beaucoup aimé me dire à chaque phrase “ah mais oui, c’est vrai que ça se passe souvent comme ça dans les livres!”.

Les choix à faire sont parfois cornéliens, j’avais toujours peur de manquer un chapitre intéressant. Au moins, c’est un livre long a usé. 

L’histoire est très drôle, ce roman met de bonne humeur. Il y a des blagues, des jeux de mots, des attitudes invraisemblable. C’est très intéressant et on ne s’ennuie jamais.

Les chapitres sont courts ce qui donne du rythme au livre et permet également de le picorer dès qu’on a envie (ou le temps).

Les personnages sont très sympathiques, le héros est imbu de sa personne, il a tout pour être détestable et pourtant, on s’y attache. 

Tous les personnages sont très différents les uns des autres et il serait beaucoup trop long d’énumérer leurs caractères!

L’auteur a une très belle plume, c’est un livre intelligent. Les mots sont bien choisis, les expressions sont claires et la tournure des phrases est réfléchie. J’ai adoré les jeux de mots qui viennent enrichir l’ouvrage.

C’est un livre avec de l’action, de l’humour, du suspense et beaucoup d’originalité.

À vous de choisir :

  1. Lire ce livre
  2. Regretter de ne pas avoir lu une excellente histoire

Livres, Porte, Entrée, Culture, Bibliothèque

Citations:

“Je ne me sentais guère concerné par cette mise en garde: je savais mon lectorat d’une fidélité à toute épreuve, prêt à me suivre aveuglément même si je me lançais dans un mémoire en dix-huit tomes sur l’évolution de la largeur des chemins dans le Swaziland postcolonial.”

“Au-dessus de notre tête, un anonyme venait de décéder d’une ingestion massive de ferraille contondante par voie cutanée.”

 

Thème: 9/10  Style: 9/10 Plaisir: 9/10

Note: 9/10

Crâne, Sombre, Pirate, Livre, Canon, Mort, Morts

Photos: Pixabay.com

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s